Accueil -> Actualités
Recherche personnalisée

Page : 1-2-3-4-...-88-89-90-91

Le procès Procès opposant la journaliste Gerdy Jérémie face aux policiers Alex Céus et Jn Daniel est en cours

Le 18/12/2014 à 11h04. | la redaction

Les journalistes jacméliens se regroupent en support à leur collègue Gerdie Jérémy agressée par deux policiers affectés au commissariat de Jacmel. Après deux reports le tribunal correctionnel entend les concernés ce jeudi 18 Décembre.

Jacmel, environnement : Pénurie d’eau potable à Coronelle

Le 14/12/2014 à 02h00. | Elmond Zidor

Une quantité extraordinaire d’habitants de Lafond s’alimente en eau potable dans la Gosseline. Cette rivière sert de route pour les véhicules se rendant à Marbial, et c’est là aussi que les animaux s’abreuvent et que les gens se baignent.

Jacmel, dossier Gerdie Jeremy : Le doyen Robert Cadet se convertit en tare

Le 11/12/2014 à 10h59. | la redaction

Le tribunal correctionnel n’a pas siégé sur le dossier opposant la presse aux deux policiers du commissariat de Jacmel qui ont agressé physiquement la journaliste Gerdie Jeremy.

Les Éditions Pulùcia seront à la FIDLHA

Le 05/12/2014 à 03h46. | la redaction

Trois des auteurs des Éditions Pulùcia, Emerson Vilbrun, Mlikadolsz Mentor, Dominique Batraville seront en signature à la Foire International du Livre d`Haiti (FIDLHA), du 11 au 14 Décembre au palais municipal de Delmas, selon les confirmations de la directrice administrative de cette institution Esther VIGNE. ``Emerson signera ‘’Faux lits d’amour’’, Mlikadolsz ‘’Rumeur de la Distance’’ et Dominique Batraville, ‘’Kòdvokal’’ a précisé la directrice VIGNE.

Jacmel, insécurité : La presse jacmélienne en danger

Le 03/12/2014 à 04h55. | la redaction

Des Crésus et de puissants barons du sud-est, notamment le docteur Léon Paul complotent pour faire taire la presse jacmélienne, qui, de nos jours reste l’un des rares alliés du peuple.

Contradictions entre histoire de l’art, idée de l’art et artistes

Le 24/11/2014 à 05h56. | Serant Claude Bernard

« Il y a quelque chose qui me chiffonne dans cette exposition. Ce qui me chiffonne, c’est le titre par rapport à l’expo : « Haïti : deux siècles de création artistique ». Or, nous avons des œuvres du début du XIXe siècle et un grand trou noir pendant un siècle et demi. Qu’est-ce qui s’est passé ? Personne n’a peint en Haïti ? Pas un tableau du début du XIXe jusqu’aux années 40 ?», lance une dame de l’assistance aux panélistes trônant sur l’estrade de l’auditorium du Grand Palais. Ce jeudi 20 novembre, parmi les panélistes, des artistes haïtiens et les deux commissaires de l’exposition font face à cette interrogation majeure. A cette interrogation, la cocommissaire de l’expo, Mireille Pérodin Jérôme, placée à côté de son homologue, Régine Cuzin, répond : « L’idée des commissaires n’a pas été de suivre un ordre chronologique. Nous avons choisi de mettre en exergue les temps forts de notre histoire de l’art. Vous avez parlé de trou noir. Entre le début du XIXe et le milieu du XXe, je vous ferai remarquer que l’ensemble des petits portraits d’Edouard Goldman date du début du XXe siècle. Et bien avant le Centre d’Art ».

Not pou Laprès

Le 19/11/2014 à 10h42. | MFOPL

Jakmèl ,12 Novanm 2014 Mouvman Fanm OPL Sidès (MFOPL) retire chapo l byen ba pou l salye : Laprès,Tout fanm ak Gason vanyan k ap milite pou dwa moun espesyalman dwa fanm yo,Tout Oganizasyon Fanm,tout popilasyon Sidès la an jeneral . Jou lendi ki te 10 Novanm 2014 nan yon mouvman protestasyon chofè taksi moto pou denonse ogmantasyon pri plak nan Jakmèl de (2) ajan Inite Depatmantal Mentyen Lod (UDMO) Alex Céus ak Jean Daniel Erickson maspinen ak kout baton kout pye sitwayèn Gerdie Jeremy ki se prezantatris Radio express Continental epi korespondant ajans an liy Alter press nan egzèsis fonksyon Jounalis li.Domaj,Lapolis ki gen pou devwa pwoteje ak sèvi epi garanti Sekirite se yo k ap egzèse pouvwa yo nan fè vyolans ak bafwe dwa moun. Zak malonèt sa pwouve a klè ke : vyolans sou fanm nan ap fè rasin anndan sosyete nou an,Leta de dwa gouvènman Matelly/Lamothe la ap kleronnen an poko prèt pou ateri, Libète pou près la menase,van diktati a ap soufle plis chak jou sou nasyon an. Vyolans sou fanm se yon zak ki pini, nan sans sa nou egzije prese prese jistis ak reparasyon pou Jounalis Gerdie Jeremy.

Jacmel, dossier Gerdy Jérémie : le tribunal correctionnel saisi

Le 13/11/2014 à 07h18. | BZ

Accompagnée de son avocat, Franck Lauture, de son employeur Jacques Jean-Pierre, du secrétaire général de SOS journaliste Guyler C Delva, Gerdy Jérémie a cité le tribunal correctionnel contre ses bourreaux, les agents de l’UDMO, Alex Ceus et Erickson Daniel qu’elle accuse de l’avoir battue, maltraitée, humiliée, bref de voie de fait dans l’exercice de sa profession.

Le prix poésie créole Dominique Batraville 2014 décerné à Jacques Adler Jean-Pierre

Le 09/11/2014 à 07h27. | Lenouvelliste

« C’est avec une grande joie que je reçois le prix poésie créole Dominique Batraville, une noble initiative des Éditions Pulùcia de Jacmel. Si d’autres institutions culturelles du pays marchent sur les traces des Éditions Pùlucia, les retombées en matière de créations littéraires seront extraordinaires », a déclaré le poète Jacques Adler Jean-Pierre, le dimanche 3 novembre, en recevant le prix littéraire à l’Alliance française de Jacmel. Récompensé, Jacques Adler reçoit ce trophée comme un encouragement pour le travail qu’il accomplit sur la langue, dans l’univers de la poésie. Il a déjà publié trois recueils de poésie : Zetwal anba wòb (Éditions C3), Des mots pour mourir après l’amour (Éditions Bas de Page) et Zetwal anba wòb suivi de Lettre à ma fille (Éditions C3).

Sur les traces de Basquiat

Le 08/11/2014 à 04h31. | Pierre-Paul ANCION

L’écrivain haïtien Dominique Batraville appelle Jacmel ‘’La ville forgée par les poètes, les penseurs et les peintres’’, actuellement c’est un nouveau Basquiat que Jacmel, elle, est entrain de forger : Rock Nicson, manager de vilaj Karayib, époux de l’écrivaine-journaliste Bettina Pérono.

Dominique Batraville réagit sur le prix qui porte son nom

Le 08/11/2014 à 06h52. | Dominique Batraville

Quand Esther Vigne, directrice administrative des Editions Pulucia, m’a abordé pour faire choix de mon nom pour baptiser un prix littéraire, j’étais très déstabilisé. Cela m’a rappelé la proposition de mon ami poète Iléus Papillon qui allait ériger à Port-Margot la bibliothèque Dominique Batraville. Et puis, pour le prix Dominique Batraville, après de longues hésitations, j’ai dit oui.

Jacques Adler Jean-Pierre un exemple pour les jeunes

Le 07/11/2014 à 06h32. | MM

Le poète haïtien Jacques Adler Jean-Pierre vient de décrocher le prix poésie créole Dominique Batraville des Editions Pulùcia 2014, avec son recueil Zetwal anba wòb’’.’’ Ce prix qui honore aussi l’écrivain-journaliste Batraville doit motiver les jeunes qui écrivent et sont intéressés par ce métier’’ selon Joseph Brinius un jeune de la génération d’Adler.

Sud-est-Circulation : Les travaux de construction de la gare routière de Jacmel officiellement lancé.

Le 05/11/2014 à 02h49. | Marcia Moise

Les responsables de l’association des propriétaires et chauffeurs du transport en commun (APCH) de concert avec les autorités civiles, policières, et judicaires du Sud-est, ont réalisé la pose de la première pierre des travaux de construction de la gare routière de Jacmel à Bassin Caïman ce Mardi 4 Novembre 2014.

Jacques Adler Jean-Pierre reçoit le prix Batraville

Le 03/11/2014 à 10h39. | Bonzouti.com

À 37 ans, le poète haïtien Jacques Adler Jean-Pierre reçoit des Éditions Pulùcia, le prix Poésie Créole Dominique Batraville 2014 avec son titre ‘’Zetwal anba wòb’’.

Entre mauvaise foi chronique et méchanceté caractéristique, le pas est toujours vite franchi

Le 30/10/2014 à 04h29. | Ernst Delma

Le suivant est le propos d’un internaute admirateur ou détracteur de Martelly, je ne saurais dire, tant énigmatique et ahurissante est la formulation de la réplique. Il a écrit, rageur ou souriant, ‘mais malheureusement il (Martelly) a nettement passé à côté, tout ce qu'il a fait durant son mandat est pour satisfaire son ego et son clan’. Il n’a pas trop aimé, il me semble, ma réaction à l’Editorial remarquable de Frantz Duval du Nouvelliste autour de la récente tournée en Europe de Martelly. L’autre a dit dans le temps que ‘la parole a été donné à l’Homme pour cacher sa pensée’, certains de nous, plus que d’autres, illustrent si bien cette assertion.

La caisse populaire et son efficient rôle dans la vie économique de Jacmel

Le 23/10/2014 à 03h46. | Esther Vigne de la Ficom

« A l’aide de la caisse populaire, j’ai pu me procurer d’un terrain, j’ai construit ma maison. Je suis membre de la Caisse Populaire Espoir depuis de longues années. L’établissement scolaire pour lequel j’ai travaillé comme cadre est également un membre de la Caisse Populaire Espoir, et c’est grâce à l’appui financier de cette caisse populaire que le staff directoire a pu acheter un nouveau terrain pour la construction de l’école à la suite du séisme du 12 janvier 2010 », a confié M. Ernst Jean, un ancien cadre du Collège Suisse de Jacmel.

Caisse Populaire Espoir vue par Marcelin Alexandre et Pérono Molière

Le 23/10/2014 à 03h43. | FICOM

La Caisse Populaire Espoir (CPE) de Jacmel vient de célébrer son 38e anniversaire. A l’occasion de ce bel événement, le Conseil administratif de cette institution financière a organisé son 38e assemblée générale, le dimanche 19 Octobre 2014. L’équipe de rédaction de Bonzouti.com a rencontré le Vice-président du Conseil d’Administration du CPE M. Marcelin Alexandre, et le Directeur de crédit du CPE M. Molière Peronneau pour une interview exclusive.

Jacmel- Justice : La PNH du Sud-Est démantèle un groupe de gangster

Le 09/10/2014 à 02h43. | Elmond Zidor

La Police nationale du sud-est en collaboration à la justice a présenté, ce mercredi 8 Octobre 2014, à la presse Louider Milfort alias Manigat, Danis Archeley et Mozart Jean Eloi, qui ont respectivement 27, 39 et 25 ans, sont trois des membres constituant un réseau de gangsters opérant dans l’arrondissement de Jacmel et celui de Belle-Anse à un rythme régulier.

Mon cœur a pleuré des larmes sincères sur cet inévitable souhaité et déploré

Le 06/10/2014 à 11h04. | Ernst Delma

En la circonstance qui commande l’expression de mes humbles impressions à l’égard d’un de ceux-là, tyrans ou titans, qui ont marqué la vie de mon pays dont la mienne, j’endosse les responsabilités de toutes les plaintes et reproches qui assurément en découleraient. L’on voit déjà venir les animosités absolues sur ceux-là qui prendraient la chance de prétendre que notre humanité sous lui n’était pas plus pourrie ni plus corrompue qu’elle l’a été avant ou après lui. Notre histoire n’a jamais été un jeu pour grand enfants libérés par la simple possibilité d’écrire et d’émettre leurs opinions personnelles. Il prend beaucoup de courage pour applaudir le déclaré non applaudissable et de demander où est ce présumé innocent enclin à jeter la première pierre sur le cadavre du condamné décédé. Nous avons tant la très mauvaise manie de voir en nos ennemis les ennemis potentiels de tout le monde que toute chance d’expression à la raison libérée et glorieuse fait naufrage. Assez souvent, un homme qui a soulevé des sentiments si contraires comme Jean-Claude Duvalier, est un héros ou un bouc-émissaire qui a bougé et lutté pour une cause, pour une idée, pour façonner une humanité selon ses penchants et selon ses rêves ou ceux de beaucoup d’autres. Toutefois, j’atteste l’innocence et l’impartialité de mes sentiments personnels conçus en dehors de tout fanatisme politique.

Halte au mauvais traitement infligé aux policiers de Fonds-Parisien

Le 01/10/2014 à 11h10. | Lord Edwin Byron

«Il est affligeant de constater des policiers, destinés à servir la population, effectuer leur travail dans des conditions infrahumaines», se plaint le président de la Solidarité haïtienne de défense des droits humains (SOHDDH), Pierre Garot Néré.